fbpx

Matahi Ora Ukulele [Interview] Artiste Luthier de Tahiti

Partager l'article

Lors de notre récent voyage à Tahiti nous n’avons pas résisté à l’envie de Découvrir Matahi de Ora Ukulele.

Nous connaissions déjà depuis quelques temps ce jeune Luthier de Tahiti via sa page Facebook.
Nous avons entendu parlé de son travail grâce au Chanteur Tahitien Eto et son ukulele surnommé Parataito. Fabriqué par Matahi de Ora Ukulele cet instrument l’a accompagné lors de son aventure à La Nouvelle Star. Et dans sa première tournée en France durant laquelle nous avons eu le plaisir de faire la connaissance du chanteur.
Certains de nos abonnés Polynésiens au Blog Ukulele Liberté nous disaient aussi avoir déjà commandé chez Ora ukulele.
Nous avons donc poussé les portes de l’atelier de Matahi fondateur de Ora Ukulele et Créateur de Ukulele Hawaïens « made in Fenua ». (fabriqués à Tahiti).
Et nous y avons découvert un jeune homme fort sympathique et très talentueux.

La musique ça apporte la vie…
Matahi

Savoir organiser son temps, c’est ça le Secret…
Matahi

Lire la vidéo

Fred Ukulélé Liberté
Ia orana Matahi,

Matahi Ora Ukulele
Ia orana

Fred Ukulélé Liberté
Merci d’avoir accepté cette interview pour le blog Ukulélé Liberté.

Matahi Ora Ukulele
Merci à vous

Fred Ukulélé Liberté
Aujourd’hui nous sommes chez toi à Tahiti dans ton atelier qui se trouve à Faa’a.

Tu es luthier, tu fabriques et tu rénoves des ukulélés hawaïens sur Tahiti, tu joues aussi du ukulélé hawaïen.

Tu as créé des ukulélés pour des musiciens connus ici à Tahiti :

  • notamment pour le chanteur ETO, une Star montante de Tahiti. (Du Fenua)
  • et aussi pour d’autres artistes locaux comme Teha Kaimuko du groupe Polynésien Verua

Est-ce que tu peux te présenter en quelques phrases pour ceux qui ne te connaissent pas encore… ?

Matahi Ora Ukulele
Ia orana, je m’appelle CHUNG SHING Matahi et j’ai 28 ans. Je suis fabricant d’ukulélés hawaïens depuis maintenant 5 ans. Je répare des ukuleles hawaïens aussi, tahitiens et des guitares.

Fred Ukulélé Liberté
D’accord! Super!
Depuis 5 ans… Tu as maintenant de l’expérience.

Matahi Ora Ukulele, qu’est-ce qui t’a motivé à devenir Luthier ? Quel est ton parcours ?

Matahi Ora Ukulele
Depuis petit, j’ai toujours aimé le dessin et la musique sans pour autant être un grand musicien.

J’ai appris à jouer de la guitare au collège, puis du ukulele au lycée. Après avoir obtenu mon baccalauréat en marketing en 2010, je me suis inscrit au Centre des Métiers d’Art de Polynésie Française où j’ai décroché mon diplôme en sculpture sur bois au bout des 3 ans de formation.

Après ca je me suis dit que j’allais me lancer à mon compte.  J’ai également suivi une formation de Créateur et Gestionnaire d’Entreprise en 2014 avec le Sefi. Et après ca, j’ai pu me lancer.

Fred Ukulélé Liberté
Ok d’accord!
Alors le Sefi pour ceux qui le savent pas c’est l’équivalent de l’anpe en France. C’est un organisme local qui aide les demandeurs d’emploi à se lancer dans des formations. Et qui les aide à chercher un emploi, ou à créer leur propre activité.

Quand et pourquoi as-tu commencé à concevoir des ukulélés ?

Matahi Ora Ukulele
C’était en 2014 que j’ai commencé.
Ne trouvant pas de travail, j’ai voulu me lancer à mon compte en créant ma propre entreprise. J’ai allié 2 choses que j’aime dans la vie pour en faire mon métier, la musique et le travail du bois.

Je suis tombé sur un ukulélé fabriqué localement et cela m’a motivé à me lancer.
J’ai fait beaucoup de recherches sur internet sur la fabrication d’ukulele hawaiien et le travail de luthier. Des vidéos aux tutoriels, en passant par des photos, j’ai pratiquement tout appris sur internet.
J’avais l’avantage de savoir travailler le bois déjà.

Fred Ukulélé Liberté

Te souviens-tu du 1er ukulélé que tu as fabriqué ?

Matahi Ora Ukulele
Le tout premier ukulele que j’ai fabriqué est très loin de ce que je fais aujourd’hui aussi bien en qualité de son qu’esthétique. C’était un ukulélé creusé dans du bois avec une plaque par-dessus, un peu comme le ukulélé tahitien. Malheureusement, je l’ai déjà vendu et je regrette.

Fred Ukulélé Liberté
Tu sais s’il est parti hors de la Polynésie ce ukulélé ?

Matahi Ora Ukulele
Ce ukulélé est resté en Polynésie, il a été vendu à un local.

Quelles sont les plus grandes difficultés que tu as rencontrées lorsque tu as décidé de devenir luthier ?

Matahi Ora Ukulele
Déjà c’est de vendre. Le plus dur est de réussir à se faire connaître.
Aujourd’hui ça va mieux, je suis un peu plus connu, j’ai des commandes régulières.
Il y a aussi le fait que beaucoup de personnes ne connaissent pas la valeur du « handmade » (c’est-à-dire la fabrication artisanale)
Ils pensent que ça vaut autant que du « made in China« .
Et ils disent que mes produits sont un peu trop chers.
Du coup, ils ne veulent pas y mettre le prix.
On ne peut comparer le travail artisanal et industriel.

Fred Ukulélé Liberté
Bien sûr que ce tout qui est fabriqué à la main, demande plus de temps, plus de minutie.
Ça a plus de valeur qu’une fabrication à l’usine, c’est incomparable.
On ne peut pas comparer un instrument fabriqué à la main et un instrument fabriqué à l’usine. Posséder un instrument fabriqué à la main c’est super pour un musicien.
C’est l’instrument qui va le porter longtemps.

As-tu eu des mentors. Si oui, comment les as-tu trouvé ? Quels luthiers célèbres admires-tu ? Pourquoi ?

Matahi Ora Ukulele
J’ai un mentor qui s’appelle Maurice CHEBRET. Pendant ma formation au Centre des Métiers d’Art, j’ai été amené à faire un stage en entreprise. Je suis allé chez un fabricant d’ukulélé tahitien, sans pour autant savoir ce que j’allais devenir plus tard dans la fabrication de ukulélés.

Ce vieux monsieur fabriquait les meilleurs ukulélés au meilleur prix, la meilleure qualité. Malheureusement aujourd’hui, étant malade, il ne peut plus continuer.

Sinon au niveau international, il y a des luthiers que j’admire beaucoup et un en particulier. Il s’appelle Beau HANNAM. Il me semble que c’est un Australien, qui est basé au Colorado au Etats Unis. Et, il fabrique de très belles choses, des magnifiques instruments, guitares, ukuleles et violons. Il travaille dans des bois les plus précieux au monde.

Matahi Ora Ukulele - Fred Ukulele Liberte
Matahi de Ora Ukulele & Fred de Ukulele Liberte à Atelier de lutherie de Ora Ukulele à Tahiti Faa'a

Matahi Ora Ukulele - Ukulélé Liberté - Discussion Libre

Fred Ukulélé Liberté
En parlant de bois, et toi, tu utilises du bois local ici à Tahiti ?

Matahi Ora Ukulele
Oui, la plupart du temps c’est du bois local. J’essaie de valoriser le « made in Fenua« .
Cela m’arrive aussi d’avoir des commandes spéciales avec des clients qui veulent du bois Hawaïen, du Koa.
Mais c’est principalement du bois local que j’utilise.

Fred Ukulélé Liberté
C’est super cela fait travailler la filière du bois local.

Matahi Ora Ukulele
C’est aussi pour valoriser nos bois. On a de supers beaux bois.

Fred Ukulélé Liberté
Ils sont surement aussi bons que le bois Hawaïen j’imagine, mais on en parle moins et du coup il est moins connu.
C’est pour cela que l’on parle souvent du Koa Hawaïen.
Parce que je pense que c’était le bois qu’il y avait à l’origine pour la fabrication des Kamaka.

Matahi Ora Ukulele
Oui, de la marque Kamaka. Ils ont toujours utilisé du Koa.

Fred Ukulélé Liberté
Finalement ton mentor t’as transmis une part de sa passion. Il devait être passionné pour faire les meilleurs ukulélés.

Matahi Ora Ukulele
Oui, il était très très passionné. Il aimerait bien reprendre le travail. Des fois je passe le voir.

Fred Ukulélé Liberté
Il doit être fier de toi, j’imagine aujourd’hui.
Un de ces élèves qui s’est lancé et qui reprend la suite. Surtout dans la filière Kamaka.
Kamaka en fait, rappelons-le, c’est une marque de ukulélés Hawaïens. Et ici en Polynésie, on parle Kamaka pour parler de ukuleles hawaïens.
C’est un peu comme quand on parle du Frigidaire qui était une marque, pour parler de réfrigérateur. On peut faire la même analogie.

Qu'est-ce qui te fait continuer et pourquoi fais-tu ce que tu fais ? Quel est le but de tes rêves avec ton art ?

Matahi Ora Ukulele
Je fais ça d’abord par passion.
Qui n’a jamais rêvé de faire de sa passion son travail?
J’ai toujours voulu faire un travail que j’aime, et non pas être dans l’attente du week end tous les jours. Devoir t’endormir en te disant que demain tu ne veux pas aller travailler, c’était pas pour moi.

J’aimerais bien qu’un jour, les gens de partout autour du monde achètent un de mes ukuleles, ça serait cool. 🙂

Je ne suis pas riche. Je ne gagne pas énormément tous les mois. Cela me suffit pour l’instant.

As-tu participé à des compétitions ? Lesquelles ? As-tu remporté des prix ?

Matahi Ora Ukulele
Je n’ai jamais participé à une compétition car ça ne m’intéresse pas vraiment.
Pour moi le fait de devoir fabriquer, trouver des clients et vendre tous les mois, c’est déjà un grand challenge.

Comment équilibres-tu ton activité de luthier avec tes autres obligations - compagne, enfants, travail ?

Matahi Ora Ukulele
C’est difficile.
Il faut savoir jongler et c’est dur, surtout quand le travail prend sur le Week end.
Mais il faut savoir faire la part des choses et être très organisé.

Savoir organiser son temps, se fixer des objectifs tous les jours, toutes les semaines et tous les mois.
C’est ça le Secret !

Fred Ukulélé Liberté

Quelle est la signification de “Ora Ukulele” ? Comment t’ai venu cette idée de nom ?...

Matahi Ora Ukulele
J’ai choisi le mot tahitien « Ora » car cela signifie la Vie.

Pour moi la musique apporte de la vie.

Tout comme mon logo inspiré d’un motif de tatouage marquisien un « Ipu« , qui représente un utérus et qui signifie la vie où donner la vie. Parce que la musique ça apporte la vie.

Fred Ukulélé Liberté
Matahi, on te remercie de nous avoir reçu chez toi.
On te souhaite un super parcours.
Et, on te souhaite de fabriquer encore beaucoup de ukuleles, d’en vendre et d’en distribuer partout aux quatre coins du Monde.
Parce que le ukulele aujourd’hui se mondialise de plus en plus.

Comment peut-on te contacter pour acheter tes créations, tes ukulélés ?

Matahi Ora Ukulele
Pour les personnes qui sont sur Tahiti et la Polynésie, il y a mon numéro de téléphone.
Et, pour les personnes de France ou à l’étranger, j’ai ma page Facebook Ora Ukulele ou directement mon email.
Je n’ai pas pour l’instant de site web, ni de boutique physique.

Mais, je suis joignable pour tout le monde :

Fred Ukulélé Liberté
Aujourd’hui, nous, Ukulélé Liberté, nous sommes venus te rencontrer aussi parce que nous t’avons passé une commande. Et TiTaina va repartir en France avec un superbe ukulele que tu as fabriqué. Nous te remercions beaucoup d’avoir passé du temps sur cet instrument qui je pense va l’accompagner pendant pas mal de temps…

Merci Matahi, Maruuru Maitai.

Matahi Ora Ukulele
Hey, Mauruuru à vous !

Et toi connais-tu le luthier Matahi Ora Ukulele ?

Laisse ton commentaire.
Cet interview de Matahi t’a plu !
Partage le avec tes Amis…

  •  
    86
    Partages
  • 86
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Votre Cadeau...

Ukulélé : Les Accords Que Vous Devez Absolument Connaitre…

...Est Prêt !

Dites nous simplement à quel email nous pouvons vous l’envoyer ?
C’est GRATUIT !