fbpx

Hoe ana : le chant de la pirogue polynésienne

Partager l'article

A ceux qui veulent apprendre à jouer une chanson polynésienne joyeuse.
Voici la chanson des piroguiers du pacifique au ukulélé…
Vous connaissez ?

Avis aux amateurs de ukulélé qui aiment les traditions.
Découvrez cette chanson festive de la Polynésie.

Aujourd’hui, je te propose de découvrir de la musique des îles polynésiennes.
J’ai choisi la chanson Hoe Ana, le chant des piroguiers.
Elle m’a été demandé sympathiquement par Joelle et par Pierrot deux lecteurs du blog.
🙂

Cette chanson traditionnelle des îles fait partie des grands classiques de la musique polynésienne.

 Si tu kiffes de :

  • Apprendre une chanson des îles
  • Savoir la jouer avec ton ukulélé préféré
  • Reproduire avec ton instrument l’ambiance du pacifique pour le plus grand bonheur de tes amis…
  • Voyager grâce à ton uke…

Ce qui suit est pour toi…

Tu vas découvrir :

  • qui est l’auteur de hoe ana
  • en savoir un peu plus sur la pirogue polynésienne
  • les paroles de cette chanson rarotonga avec leur signification en français
  • puis je te l’interprète à ma façon au ukulélé
  • et enfin tu pourras télécharger la partition gratuite hoe ana pour ukulélé sous forme de fiche d’accords et de chant
  • tu découvriras pour finir les nombreuses versions que l’on peut trouver de Hoe Ana.

Tu vas pouvoir ensuite te faire plaisir en apprenant à la jouer au ukulélé.

De quoi te faire pagayer ! Oups… plutôt gratter 🙂 au rythme des piroguiers des îles du Pacifique…

4, 3, 2, 1, 0 : C’est parti pour hoe ana que certain écrivent comme ça se prononce « Ohé Ana » par erreur ! mais on ne leur en voudra pas ! 🙂

Petit sommaire de l'article

les lecteurs de cet article ont également lu:  Comment Jouer Fakateretere ? Tuto Ukulélé Facile

Hoe Ana : une chanson jouée de Tahiti jusqu’aux îles Cook !

C’est une chanson de 1958 du disque 45 tours Hoe Ana (Rarotongan Canoe Song) de Eddie lund.

Les paroles ont été quelque peu adaptées en fonction de l’origine et du Pays de l’interprétation : Tahiti, Rarotanga aux îles Cook…

Eddie est un musicien pianiste d’origine américaine né en 1909.

Lorsqu’il découvre Tahiti en 1936, il est craque littéralement pour la musique locale portée par la spontanéité et l’authenticité de ses habitants et le charme des îles.

Après un retour de deux années aux usa sur sa terre natale, il revient s’installer définitivement à Tahiti.

Fini par créer le groupe « Eddie Lund et Son Orchestre Tahitien » connu aussi comme « The Tahitiens ».

Il devient très populaire, bien au-delà des frontières de la Polynésie française et jusqu’à New York dans les années 1960.

On lui doit de nombreuses chansons dont la fameuse « Mauruuru a vau« . Chanson culte adoptée encore aujourd’hui par tous les Polynésiens comme l’hymne qui clôture généralement les fins de soirée ou pour faire un au revoir lors du départ d’un parent, d’un ami, d’un proche à l’aéroport.

Eddie repose aujourd’hui à Tahiti.
Pour faire honneur à son œuvre musicale, il est reconnu comme « célébrité de la chanson polynésienne » au même titre que :

  • Charley Mauu,
  • Bimbo
  • ainsi que Marie Mariteragi et Emma Terangi

artistes pour lequel l’Office des Postes et Télécommunications de Polynésie française a émis un timbre pour marquer l’histoire.

La chanson au travers des archives de l'INA

Dans cette vidéo, tu peux écouter le chant des piroguiers au travers d’images d’archive que nous propose l’Institut National de l’Audiovisuel.

Sur les traces de la Belle Epoque du Fenua

Écoute ici la version originale du chant des pirogues polynésiennes dans l’album Tahiti, Belle Epoque: « All time Tahitian Favorites »

Découvre ici une Version Folklorique...

Une interprétation de la chanson Hoe Ana par le groupe de folklore local Fetia.
A l’occasion des traditionnelles fêtes de juillet appelées fêtes de Tiurau.
Tiurai, c’est aussi le Hiva, l’historique et magnifique concours de Danse Tahitienne.

Quelques mots sur le Va’a Tahitien

Bateau : Va’a à Tahiti

Petit focus sur le Va’a un sport Polynésien

Mais revenons plus précisément au va’a en tant que sport très pratiqué dans les îles de Pacifique.

Il existe plusieurs types de va’a :

  • Le V1 est un va’a mono place, on l’appelle le Va’a Ho’e
  • V3 est un va’a pour 3 rameurs, c’est le Va’a Toru
  • Le V6 est un va’a pour 6 personnes, c’est le Va’a Ono
  • Et enfin le V12 qui n’est d’autre qu’un double va’a V6. C’est le Tauati 

C’est un sport très populaire en Polynésie et dans le Pacifique, de la nouvelle Calédonie, aux îles Cook, jusqu’à Hawaï. Il a même aujourd’hui ses adaptes en Europe (France, Allemagne…).

A Tahiti c’est le sport Roi, le sport national…

Sport scolaire, proposé aux élèves dès le plus jeune âge, c’est un sport d’endurance et de course.

Le but et de mesurer la puissance des rameurs lors de compétitions ou chaque équipage est heureux et fier de représenter son île ou son district.

La plus grande compétition internationale de va’a au monde est la Hawaiki nui va’a qui se déroule dans l’archipel de la société (îles sous le vent en Polynésie française). C’est une sorte de grand marathon de la rame.

A noter que , la rame reste un terme plus général pour désigner les sports de rame.

Si tu en veux encore plus de va'a...

Le va’a en métropole avec le Vendée Va’a

Signification des paroles de la chanson hoe ana en français

Note Importante !
Ces informations sont issues de nos recherches. Elles ne sont pas exhaustives. Alors n’hésite pas si tu souhaites apporter des précisions ou des corrections sur cette traduction.

Note le dans les commentaires… Merci !

Le titre de la chanson peut se traduire par :  Pagayer (petite info, elle s’intitule « Paddling » en anglais).

Pagayer, pagayer,

(bis)
Notre canot nommé « Nga pua ariki »,
Voyages depuis Havaiiki,

Voilà, Papeete au loin,
Ce canot de nos côtes terrestres jusqu’à notre nouvelle terre,

Pagayer, pagayer,

Pagayer ce canoë, ce canoë,
(3 fois) Viens par ici,

Pagayer, pagayer ce canot,
Pagayer, pagayer sur le côté,
Sur le côté, oh, oh !
Allons vite !

Hoe Ana : Mon interprétation au ukulélé

Je souhaite te faire découvrir cette chanson traditionnelle et festive de la culture Polynésienne.

Ici, nous sommes en plein cœur de l’océan Pacifique pour revivre un instant le chant des rameurs sur les pirogues traditionnelles. A Tahiti, c’est le va’a.

Véritable musique des iles, cette chanson a été reprise par le chanteur et navigateur Antoine sous le titre « la motoguodille » dans une version quelque peu « olé olé ».

les lecteurs de cet article ont également lu:  Apprendre Himene Tatarahapa au Ukulele (Chanson Tahitienne)

Je la joue aujourd’hui pour toi au ukulélé dans une version plus originale comme tu peux le découvrir dans la vidéo que tu peux visionner en cliquant sur l’image ci-dessous.
Aloha 🙂

Lire la vidéo

Je joue Hoe Ana sur mon ukulélé soprano du célèbre luthier Portugais Antonio Pinto Carvalho. 🇵🇹
C’est un joli petit instrument de qualité et ultra léger. 🏋️‍♀️
Tu peux facilement te balader partout avec lui.
Consulte ses caractéristiques dans la boutique en ligne ci-dessous :

Bonus : Télécharge la partition hoe ana sous forme de feuille d’accords et de chant pour ukulélé

Les Paroles de la chanson hoe ana de Eddie lund, le pdf c’est ICI.

Je te propose de télécharger les accords pour ukulélé ainsi que les paroles de cette chanson festive des îles.

J’ai tout regroupé pour toi sur une fiche de chant.

Indique-moi simplement ta meilleure adresse email si tu souhaites y avoir accès dès Maintenant !

C’est Gratuit. 🙂

Les différentes éditions de Hoe ana

Cette chanson a été reprise et interprétée de nombreuses fois par différents groupes.

On trouve par exemple les éditions suivantes que tu peux découvrir en cliquant sur
Ma sélection hoe ana.

  • KiaOrana
  • Enfance Découvertes
  • Fetia Tahitian Fokloric Group
  • Ka Wela ‘AnaTakiti Ma
  • Groupe Folklorique Fetia
  • Various artists (playlist)
  • Wainani Kanealii
  • Eddie Lund and His Tahitians
  • The Mormon Youth Chorus (Rarotongan Canoe Song)
  • Les Derniers Sauvages (le chant des pirogues)
  • Groupe Eddie Lund
  • Pacific Island Singers
  • Pacific Paradise Serenaders
  • The Kia Orana Singers
  • Peter, Paul & George
  • Melia, Celia
  • Ecole de danses Janine Maru
  • Dan Gibson’s Solitudes (Te Vaka Rowing the Canoe)
  • Tara (Hoe Ana E Fenua)
  • Auguste Tagaroa (Hoe ana te vaa – Rame pêcheur)
  • Mana – Just One (Ho’e Ana Ae)

Pour finir... 💬

Voilà, maintenant tu en sais un peu plus sur cette sympathique chanson polynésienne.

  • Connaissais-tu Eddie lund cette personnalité talentueuse qui a marqué la musique Tahitienne et le cœur des Polynésiens ?
  • Vas-tu apprendre à jouer Hoe Ana avec ton « Youkoulélé »  ?
  • Mais tu la joue peut-être déjà sur ton uku ou avec ta guitare ?

Partage-nous ton avis, ton expérience, sur cet article, sur le Ukulélé ou ce qu’il te plaira en commentaire, … restons dans l’esprit polynésien 😉

Maururuu roa,
Merci d’avoir lu jusqu’au bout !

Vive le Ukulélé !

  •  
    35
    Partages
  • 35
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réflexions au sujet de “Hoe ana : le chant de la pirogue polynésienne”

  1. merci pour cette très jolie chanson! j’aime aussi beaucoup la version chorale (les versions chorale) ici présentes et les explications sont bien intéressantes. Ta version est très sympa aussi 😉
    je profite de mon am libre du mercredi pour commencer un peu mes accords au ukulélé 😉
    à bientôt
    catherine

    Répondre
  2. Merveilleux , ton article est génial, y’a tout… Ta manière de jouer « Hoe Ana »cette jolie chanson au Ukulélé est adorable et je vais te recopier avec soin , juste je n’arrive pas a charger les tablatures le lien ne marche pas , je te redonne mon mail , si tu as le temps de me les envoyer…ce serait génial.
    merci
    Joëlle

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Votre Cadeau...

Ukulélé : Les Accords Que Vous Devez Absolument Connaitre…

...Est Prêt !

Dites nous simplement à quel email nous pouvons vous l’envoyer ?
C’est GRATUIT !