fbpx

Ukulele : Connaissez-vous son pays d’origine ?

Partager l'article

Dans cet article vous allez découvrir l’origine du ukulele.
D’où vient-il réellement ?
De quel instrument traditionnel descend-il ?

Nous sommes partis à la rencontre de l’ancêtre du ukulélé hawaïen et avons fini par découvrir une marque d’instruments à cordes pincées de fabrication locale qui vaut le détour.
Vous allez savoir quel luthier la fabrique.
Toujours dans le pays d’origine du ukulélé, nous irons dans un lieu idéal pour chanter sur un air de uke qui met à l’honneur ces surfeurs fous souvent adaptent de la « surf musique ». 😃

Enfin, c’est dans cette belle capitale européenne que nous finirons ce petit voyage découverte.

Alors sans plus attendre entrons dès maintenant dans le vif du sujet.

 

Nous sommes de passage, en visite dans ce petit pays de la péninsule ibérique où est né l’ancêtre du ukulélé Hawaïen.
Comment, tu ne le savez pas encore !
Et oui, c’est bien du Portugal que nous parlons. 🙂

Alors tu es en train de me dire là que le ukulélé, ne viendrait pas de Hawaï ?
Oui et non ! Pas exactement…

Dans cette aventure, Porto l’emblématique ville portugaise sera notre première escale.

TiTaina et le Cavaquinho à l'origine du ukulélé
TiTaina et le Cavaquinho à l'origine du ukulélé

Le cavaquinho est un instrument local portugais

C’est lui qui est à l’origine de la création du ukulélé.

Mais il ne faut pas le confondre avec la guitare portugaise qui est utilisée par les solistes du Fado, un célèbre chant populaire local.

les lecteurs de cet article ont également lu:  Quelles sont les grosses Différences entre la Guitare et le Ukulélé ?

Précisément, c’est la Braguinha que l’on appelle aussi machete, machimbo, machim et qui est traditionnellement jouée sur l’île Madère lors des rassemblements festifs. Mais, c’est plus exactement le cavaquinho de Braga, une ville située au nord du Portugal.

C’est ici, à Porto que nous apprenons que le nom Braguinha fait référence à la ville de Braga.

Tout comme le ukulélé, c’est un instrument à cordes pincées qui ressemble à une petite guitare.
Il est utilisé pour donner le rythme et l’harmonie et idéal pour l’accompagnement de champ de voie aiguë souvent féminines.

Quelques mots de plus sur le cavaquinho

Cet instrument est typique du Portugal :

  • Il est régulièrement équipé de 4 cordes en aciers, ce qui lui permet de produire un son puissant et fluide.
  • Il se joue le plus souvent avec un médiator.
  • Ses accordages en ré, sol, si, ré ou en sol, si, ré, sol sont bien différents de celui du ukulélé hawaïen.
  • Toutefois, il est possible de l’accorder comme un ukulélé baryton en , sol, si, mi.
  • Ou même encore de faire un accordage en sol, do, mi, la, tout comme un ukulélé Soprano. Et dans ce dernier cas, le placement des doigts se fera en jouant tout comme sur un ukulélé classique.

Il y en a de plusieurs formes en fonction de la région du Portugal.

On le trouve aussi au Brésil ou on l’appelle le Cavaco et sur les îles Cap Vert.

Mais, il existe aussi sous d’autres formes dérivées sur le continent asiatique et quelques fois même avec seulement 3 cordes.

En complément, je vous conseille de lire notre article qui traite de l’histoire du ukulélé.

Alors et le ukulélé dans tout ça ?

Le ukulélé est finalement un instrument de musique d’influence portugaise. Il est très populaire aujourd’hui et sa grande portabilité en est une des raisons.

Le ukulélé est devenu un phénomène de popularité mondiale.

Il provient d’Hawaï, à la suite de modifications apportées au rajão cavaquinhos, utilisé à Madère, un archipel du Portugal et emmenées sur les îles sandwich en 1879 (maintenant devenues Hawaï) par les immigrants portugais. Cet instrument déjà facilement transportable, comme le ukulélé aujourd’hui, accompagna les marins dans des moments musicaux récréatifs permettant de rompre la monotonie de lors interminable voyage en mer.

les lecteurs de cet article ont également lu:  Découvrez Les Secrets Du Ukulele

Escale à Porto et découverte des créations de Antonio Pinto Carvalho

Notre première étape passe par Porto, la ville du célèbre vin apéritif du même nom.
Outre la découverte du pont Luis I, érigé par le non moins célèbre Gustave Eiffel et les ballades sur les quais, Titaina en profite pour jouer un air de ukulélé le long du fleuve.

Vidéo de TiTaina à Porto près du Pont Luis I.

A la recherche du cavaquinho.

Puis, nous déambulons dans les rues pavées de Porto à la recherche du cavaquinho.

Et, c’est en entrant dans un magasin de musique de la place que nous découvrons la lutherie portugaise. Il y a de belles pièces fabriquées dans l’atelier du luthier Antonio Pinto Carvalho (APC) de Braga. Ici, les 3 types de ukulélés de base sont représentés. Ainsi, on y découvre de magnifiques ukulélés sopranos, concerts et ténors.

Sur cette photo, j’essaie un ukulélé concert électro acoustique.

Essai d'un ukulélé électroacoustique à Porto
Essai d'un ukulélé électroacoustique à Porto
Ukulélé Liberté en visite au berceau du ukulélé
Ukulélé Liberté à Porto
Essai d'un ukulélé électroacoustique chez Casa Da Guitarra à Porto
Ukulélé Acoustique Antonio Pinto Carvelho
Précédent
Suivant

J'ai flashé

Mais finalement, j’ai, nous avons flashé sur un ukulélé soprano apc de cette fabrication portugaise.

C’est tout simplement celui que nous avions remarqué dès notre entrée dans la boutique.

  • Il présente une jolie finition,
  • il est ultra fin,
  • et surtout il offre un son qui me plaît beaucoup et que je trouve même excellent avec une caisse de résonance de si faible épaisseur. Ce qui est assez étonnant.
  • Il faut dire que la pièce est en bois de koa macif local.
  • Ajouté à cela, un joli « look »
  • et une très bonne prise en main de l’instrument.

Alors comment voulez-vous ne pas craquer ?

Vidéo de Ukulélé Liberté sur la plage Vilanova de gaia banlieu de Porto

Le ukulélé de voyage, parfait !

A ce moment-là je pense : « C’est un petit bijou parfais pour voyager et que je vais pouvoir emporter facilement partout avec moi.
Il ne pèse que 500 grammes.
Avec 54 cm de long, 18 cm de largeur et une caisse de résonance de pas plus de 6 cm d’épaisseur.

Ce sera mon nouveau compagnon de voyage. 🙂

Excellent !
Je repars de là avec mon premier ukulélé soprano.
Un APC du luthier António Pinto Carvalho.
Un atelier de lutherie artisanale située au Nord du Portugal dans la ville de Braga.

les lecteurs de cet article ont également lu:  Voici Un Accordeur Ukulélé Et Guitare Super Pratique !

Vous pouvez vous aussi vous procurer ce magnifique Ukulélé Soprano APC équipé de cordes Aquila sur amazon ici.

Un beau cadeau aussi bien pour débutant que confirmé.
Que ce soit pour Noël, pour un anniversaire, ou plus simplement pour faire plaisir. 🙂

Titaina et son Ukulele Soprano Antonio Pinto Carvalho

Nazaré, La plus grosse vague du monde jamais surfée 🌊

Le Portugal, c’est aussi le paradis des surfeurs de l’extrême avec Nazaré et la plus grosse vague du monde

Visite du village de Nazaré et de son spot de surf ou les surfeurs du monde entier viennent chercher l’adrénaline et affronter la plus haute vague du monde.

La particularité ici, c’est que les fonds sous-marins comportent une faille. C’est elle qui est à l’origine de la formation naturelle de ces vagues géantes.

Une belle occasion de chanter et jouer un 3ème air de ukulélé (cette fois ci, avec le nouveau ukulélé Soprano APC). Ici, nous avons une pensée amicale pour ces surfeurs de l’extrême.  Et puis, le ukulélé pourrait bien faire partie de la panoplie du surfeur 3.0 adepte de « la surf music ». 🙂

Cavaquinho et ukulélé à Lisbonne

Le cavaquinho est plus populaire dans le nord du Portugal.

Toutefois, ici, on trouve le Cavaquinho de Lisbonne qui possède ses propres particularités. Au 19ème siècle il était très prisé par la bourgeoisie de la capitale portugaise, tout en étant un instrument populaire.

Il y a ici un musée du cavaquinho. Nous n’avons cette fois ci pas pu le visiter.
Ce n’est que partie remise.
Ce sera donc pour notre prochain voyage pour encore mieux découvrir cette belle capitale européenne.

Pour finir ce voyage à l'origine du ukulele

Et toi, savais-tu que le Portugal était le berceau du ukulélé ?
Ou bien pensais-tu que le uke, c’était du 100% full Hawaï !

Si tu connais ou que tu joues le Cavaquinho, de la Braguinha ou de la 🎸Guitare portugaise partage-nous ton expérience, ça serait bien sympa !
Ou du ukulélé aussi, bien sûr ! 🙂

  •  
    75
    Partages
  • 75
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Votre Cadeau...

Ukulélé : Les Accords Que Vous Devez Absolument Connaitre…

...Est Prêt !

Dites nous simplement à quel email nous pouvons vous l’envoyer ?
C’est GRATUIT !